Recherche et données

Système d’information pour la gestion des espèces sauvages

Le Système d’information pour la gestion des espèces sauvages (SIGES) est une base de données géoréférencées en ligne du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) consacrée aux espèces sauvages. Le SIGES est un dépôt central où le personnel du gouvernement, les représentants de l’industrie, les chercheurs et le public peuvent stocker des données normalisées d’observation des espèces sauvages et y accéder, dans le but de soutenir la conservation et la gestion des espèces sauvages et de leur habitat aux Territoires du Nord-Ouest (TNO).

Utilisation des données

Le SIGES stocke des données d’observation sur l’emplacement et le nombre de spécimens d’espèces sauvages et sur leurs habitats aux Territoires du Nord-Ouest. Le SIGES est administré par la Division de la faune du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MERN). En demandant l’accès aux données du SIGES et en les utilisant, vous acceptez de vous conformer aux modalités et aux conditions énoncées dans l’entente régissant cette utilisation.

Des projets de recherche et de surveillance de la faune sont toujours en cours. De nouvelles données sont ajoutées régulièrement au SIGES. Les données historiques sont régulièrement consolidées ou numérisées et ajoutées au SIGES.

Pour consulter les données disponibles, accédez à la liste des projets dans le SIGES (en anglais seulement).

À propos des données

Les programmes de recherche ou de surveillance de la faune ciblent généralement des espèces particulières dans un but précis.

Les observations fortuites d’autres espèces sont souvent consignées dans le cadre de ces programmes. Par exemple, un biologiste effectuant un relevé des caribous peut consigner la présence de loups, de carcajous, de rapaces ou de bœufs musqués observés pendant ses activités de recherche.

Par ailleurs, le public signale des observations aléatoires d’espèces sauvages aux bureaux locaux du MERN.

On n’effectue pas de relevés exhaustifs couvrant l’absence ou la présence de toutes les espèces sauvages dans une zone donnée de façon régulière. Cela signifie qu’on ne dispose pas nécessairement de données issues de relevés exhaustifs des espèces sauvages dans une zone donnée.

Une recherche de données dans le SIGES ne permet pas d’affirmer la présence ou l’absence d’une espèce dans une zone donnée ni de confirmer son statut. L’information disponible par l’intermédiaire du SIGES a été obtenue soit dans un but précis, soit à titre d’observation fortuite ou aléatoire.

Demander des données

Vous pouvez effectuer une demande de données du SIGES en envoyant un courriel à l’équipe du SIGES. Votre demande sera examinée, et si elle est approuvée, vous devrez signer une entente de communication des données.

Votre courriel à l’équipe du SIGES devrait inclure :

  • Une description complète de l’information que vous demandez, y compris l’espèce concernée, la période, la région géographique et le projet spécifique, le cas échéant. Demande d’échantillon : demande des données sur le nombre de caribous de la toundra observés au cours des relevés des troupeaux du cap Bathurst, de Bathurst et d’Ahiak en 2006 et 2007.
  • Une description de l’utilisation prévue des données, y compris la raison pour laquelle vous en avez besoin, la façon dont elles seront utilisées et les utilisateurs finaux.

Les demandes en question sont examinées par les biologistes du GTNO afin d’assurer que les données du SIGES requises sont disponibles aux fins concernées et que le GTNO a le droit de les diffuser. Les demandes de données peuvent être refusées si elles ne répondent pas à l’objectif énoncé dans la demande ou si le GTNO n’a pas le droit de les partager. Dans ces cas, le GTNO peut vous diriger vers le dépositaire des données. Les données sensibles peuvent être exclues, masquées ou en mémoire tampon.

Le SIGES favorise la conservation des espèces sauvages. Le GTNO peut refuser de communiquer des renseignements s’il juge qu’ils pourraient nuire à la conservation de toute forme de vie rare, menacée ou vulnérable, comme il est indiqué dans la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée.

Les données du SIGES ne seront fournies que pour usage unique et pour des fins décrites préalablement.

L’utilisateur doit détruire les données obtenues à l’expiration du contrat ou lorsque le projet est terminé. Toutes les demandes de renouvellement ou de prolongation de l’entente doivent être envoyées à l’équipe du SIGES.

Des mesures sont prises pour protéger l’emplacement des groupes d’espèces particulièrement sensibles dans le cadre des efforts de conservation des espèces sauvages, de leur habitat et des parties intéressées.

Les sources, à savoir les collecteurs des données d’origine, sont indiquées pour toutes les données distribuées par le SIGES. Tous les utilisateurs finaux doivent citer ces sources tel que décrit dans l’entente de partage de la base de données du SIGES.

Fournir des observations sur les espèces sauvages pour intégration dans le SIGES

Les TNO sont vastes et peu peuplés. Les chercheurs et les naturalistes sont encouragés à consigner les observations d’animaux et de plantes sauvages et à soumettre ces observations pour intégration dans le SIGES. Cette collecte de données contribue grandement à la base de connaissances servant à la gestion des espèces sauvages et à la conservation de la biodiversité des écosystèmes.

Les observations peuvent inclure ce qui suit :

  • Signalement d’animaux ou plantes rares
  • Signes de la présence d’un animal, par exemple des traces
  • Interactions avec la faune
  • Nids, tanières, huttes ou autres habitats fauniques

Consigner les observations

Lorsque vous consignez des observations, il suffit de noter :

  • L’emplacement, idéalement les coordonnées GPS
  • La date
  • L’espèce
  • Le nombre d’animaux ou de plantes concernées

Si vous n’êtes pas certain du nom exact de l’espèce, une photo peut être soumise aux fins d’identification par un expert.

Pour de plus grandes quantités de données, des formulaires Excel peuvent vous être fournis.

Communiquez avec WMISTeam@gov.nt.ca pour connaître la façon la plus efficace de nous transmettre vos données.

Si vous décidez de partager vos données dans le cadre du SIGES, veuillez indiquer si ces données peuvent être mises à la disposition d’autres personnes ou si vous ne les fournissez qu’à l’usage du GTNO, et si vous souhaitez que les utilisateurs demandant des données communiquent avec vous directement.