Air Quality

Qualité de l’air aux TNO

L’air pur est essentiel à notre bien-être. Les décisions que nous prenons tous les jours, à la maison et au travail, ont une influence sur la qualité de l’air que nous respirons. Bien que la qualité de l’air des Territoires du Nord-Ouest (TNO) soit généralement très bonne, nous devons nous efforcer de la garder ainsi pour que nos collectivités demeurent saines, nos écosystèmes, robustes, et notre économie, durable.

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) protège et gère la qualité de l’air aux TNO en :

  • surveillant la qualité de l’air dans l’ensemble des TNO dans le cadre d’un réseau pancanadien;
  • formulant des recommandations et en assurant la supervision pendant les processus réglementaires industriels;
  • fournissant des données actuelles et historiques sur la qualité de l’air, notamment des données en temps réel produites par nos quatre stations de surveillance communautaires situées à Inuvik, Norman Wells, Fort Smith et Yellowknife;
  • participant au système pancanadien de gestion de la qualité de l’air pour en garantir la cohérence dans tout le pays.

Programme de surveillance de la qualité de l’air

Le GTNO exploite quatre stations ultramodernes de surveillance continue de l’air ambiant, à Fort Smith, Inuvik, Norman Wells et Yellowknife. Chaque station prélève en permanence des échantillons permettant d’évaluer la qualité de l’air, et les analyse en prenant en compte divers paramètres comme la poussière et les produits chimiques. Le réseau fait partie du Réseau national de surveillance de la pollution de l’air (RNSPA), un programme fédéral de surveillance de la qualité de l’air pour l’ensemble du pays.

Les données en temps réel de ces quatre stations sont disponibles sur le site Web du programme de surveillance de la qualité de l’air. Le site Web propose aussi des renseignements sur le réseau de surveillance, comprenant les données actuelles et historiques de surveillance de la qualité de l’air ainsi que des renseignements connexes supplémentaires.

  • Cliquez ici pour consulter les données.

Pour en savoir plus sur la surveillance de la qualité de l’air dans le cadre du Projet d’assainissement de la mine Giant, veuillez consulter la page Web du Programme de surveillance de la qualité de l’air à la mine Giant.

Réseau de surveillance de l’air et des précipitations

Le GTNO collabore avec le Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA) d’Environnement et Changement climatique Canada pour exploiter deux stations du réseau à Snare Rapids et au parc national Wood Buffalo. Les données recueillies à ces stations permettent d’étudier les comportements et les tendances des polluants atmosphériques dans l’air et dans les précipitations à l’échelle régionale.

Cote air santé

Des niveaux élevés de poussière et d’autres polluants dans l’air peuvent causer des difficultés respiratoires, des maux de tête et une irritation des yeux, du nez ou de la gorge.

La Cote air santé est un outil de communication des risques pour la santé qui prévoit, sur une échelle de 1 à 10, les risques pour la santé liés à la qualité de l’air, et fournit des informations sur la manière dont les Ténois peuvent se protéger lorsque la qualité de l’air est mauvaise, par exemple lors de la saison des feux de forêt.

La CAS est actuellement disponible à Yellowknife, Fort Smith et Inuvik et sera bientôt disponible à Norman Wells.

Ressources

Fiche de renseignements

Lignes directrices

Rapport annuels

Le GTNO publie les rapports annuels sur la qualité de l’air aux TNO. Ces rapports résument les renseignements sur la qualité de l’air recueillis pour l’année en question. Chaque rapport renferme aussi des renseignements sur l’exploitation de réseaux de surveillance de la qualité de l’air, sur les polluants surveillés, sur les normes de qualité de l’air utilisées pour évaluer les résultats de surveillance et sur les analyses des tendances observées relativement à la qualité de l’air aux TNO. Les rapports annuels sont en anglais seulement.