Le ministère

Ce que nous faisons

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MERN), qui fait partie du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO), s’efforce de promouvoir et de favoriser l’utilisation et le développement durables des ressources naturelles, et de protéger, de préserver et d’améliorer l’environnement des Territoires du Nord-Ouest (TNO) pour offrir des avantages sociaux et économiques à tous les Ténois. 

Le GTNO partage ses responsabilités avec les gouvernements autochtones, les administrations municipales, les ministères fédéraux et territoriaux ainsi qu’avec les conseils, les organismes et les résidents des TNO.

Quelques aspects de notre travail

  • Collaborer avec les gouvernements autochtones, les collectivités et le public pour protéger l’environnement des TNO et assurer l’utilisation durable et judicieuse des ressources.
  • Gérer et réglementer les eaux intérieures, la flore et la faune sauvages, l’habitat sauvage et les forêts des TNO.
  • Évaluer, surveiller et atténuer les répercussions du développement sur les forêts, les eaux, la flore et la faune sauvages et l’habitat sauvage des TNO.
  • Négocier et mettre en œuvre des ententes sur la gestion des eaux transfrontalières avec les administrations avoisinantes.
  • Soutenir et promouvoir, dans la collectivité, la conservation d’énergie et l’utilisation de sources de remplacement (biomasse, solaire, éolienne et géothermique).

Notre façon de faire

Le GTNO collabore avec les administrations autochtones, les collectivités, le public et des partenaires pour protéger l’environnement ténois et assurer l’utilisation durable et judicieuse des ressources.

Des politiques et des programmes sur les ressources naturelles sont élaborés à partir des meilleures connaissances scientifiques, locales et traditionnelles disponibles pour s’assurer que les décisions de gestion sont à jour et pertinentes pour les TNO.

Le plan stratégique de 2015 à 2020 du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles comprend les objectifs des cinq prochaines années, qui aideront le GTNO à respecter ses principes et à réaliser sa mission. Les priorités ministérielles énoncées dans le Plan stratégique s’ajoutent à la Politique de développement durable du GTNO et au Cadre sur l’utilisation et le développement durable des terres. Elles sont également compatibles avec le mandat du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.
 

Responsabilités du Ministère

Conservation, évaluation et surveillance

Veiller à ce que l’environnement occupe une place importante lors de l’aménagement du territoire aux TNO, y compris les terres protégées, et que l’étude des activités d’aménagement proposées soit réalisée dans le cadre de la réglementation.

Environnement

Prévenir et réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement.

Aménagement des forêts

S’assurer que les ressources forestières des TNO sont utilisées de façon durable, et protéger les personnes, les biens, les collectivités et les valeurs fragiles contre les feux de forêt.

Eaux

Veiller à la gestion des eaux et travailler en collaboration avec les conseils qui délivrent les permis d’utilisation des eaux en donnant des conseils techniques, en étudiant les demandes et en coordonnant les autorisations ministérielles des permis d’utilisation des eaux de type A.

Flore et faune sauvages

Assumer l’intendance de la flore et de la faune sauvages en évaluant et en surveillant les populations et leurs habitats, leur santé et leur diversité, ainsi que les espèces en péril.