Dettah recycling centre

Réduction et recyclage des déchets

Financement dans le cadre de l’initiative de réduction et de recyclage des déchets

L’Initiative de réduction et de recyclage des déchets permet d’offrir de l’aide financière pouvant atteindre 50 000 $ aux municipalités, gouvernements autochtones, écoles, organismes, entreprises et résidents des TNO pour la réalisation de projets appuyant la réduction ou le recyclage des déchets, notamment :

  • Réduire la quantité de déchets produits dans une communauté;
  • Réutiliser certains matériaux et produits plutôt que de les jeter
  • Recycler d’autres matériaux que ceux déjà collectés par un programme de recyclage des TNO;
  • Tirer profit de la réutilisation de déchets

Présentation d’une demande

Vous pouvez faire une demande de financement du 1er février au 4 avril 2022.

Pour présenter une demande de financement au titre de l’initiative de réduction et de recyclage des déchets ou pour en savoir plus à son sujet, veuillez en consulter les lignes directrices.

Quels types de programmes sont financés?

Pour en savoir plus et voir des exemples de projets couronnés de succès.

Réalisations passées

2020-2021

  • Pour contribuer à l’économie circulaire, la microbrasserie NWT Brewing Company achète un poste de lavage de bouteilles. Ainsi, elle peut recueillir ses bouteilles du centre d’entreposage, les laver, les remplir et les vendre à nouveau. Cette façon de faire évite d’envoyer les bouteilles dans le sud pour être réutilisées et réduit la quantité de nouvelles bouteilles à acheter et à se faire livrer.
  • Ecology North crée un guide proposant aux organisateurs d’événements communautaires divers moyens pour réduire la production de déchets et la consommation d’énergie lors de leurs événements.
  • Le personnel du centre pour les personnes handicapées de Hay River réutilise des vêtements et des articles qu’il avait reçus en don et qui se seraient sans doute retrouvés à la poubelle pour faire du bricolage et fabriquer des sacs réutilisables, des sacs à main, des courtepointes, des masques de sécurité et d’autres objets utiles.
  • L’organisme Food First collabore avec certaines écoles pour mettre en place et élargir les programmes de compostage, de jardinage et d’alimentation.

2018-2019

  • Le hameau de Tulita expédie 49 000 L de déchets dangereux vers les installations appropriées.
  • L’Alliance des Métis du Slave Nord élabore un processus interne d’approvisionnement de vaisselle compostable, crée une station permanente de compostage sur place et installe la signalisation appropriée.
  • Ecology North collabore avec des parties concernées pour accroître la participation des entreprises, des commerces et des établissements au programme de compostage de Yellowknife et avec de petites et moyennes entreprises pour développer le compostage communautaire.
  • La Ville d’Inuvik aménage, à la décharge, un espace destiné aux articles réutilisables (qui auraient autrement été jetés à la poubelle) et lance une campagne de sensibilisation sur la réduction des déchets pour informer les résidents sur le sujet.
  • La Première Nation Kátł’odeeche offre davantage de formation sur les déchets ménagers dangereux aux résidents de la communauté et organise une collecte pour les éliminer correctement.

2017-2018

  • Ecology North élabore une liste de vérification et un guide pour aider les organisateurs d’événements à organiser des événements de façon durable.
  • Le marché fermier de Yellowknife fait la promotion de la réduction des déchets et du compostage (86 % des déchets générés par le marché des fermiers ont été compostés).
  • Le hameau de Tulita réalise un projet de compostage qui permet d’empêcher qu’environ 700 lb de déchets organiques et de rebuts de papier se retrouvent à la poubelle. Le projet comprend également un volet d’ateliers sur le compostage.
  • Constructions d’installations intérieures et extérieures de compostage portatives pour réduire les déchets générés par les événements à Yellowknife.
  • La Première Nation de Jean Marie River élimine plus de 180 tonnes de ferraille, dont des véhicules abandonnés et des produits blancs dépollués.
  • Łutselk’e élimine plus de 22 tonnes de déchets dangereux.
  • Grâce à sa déchiqueteuse de carton, le Northern Farm Training Institute réachemine 36 m3 de carton (provenant de la Première Nation Kátł’odeeche et de l’épicerie Super A) de la décharge de Hay River. La déchiqueteuse permettra de réacheminer 200 m3 de carton tous les ans.
  • Création d’un programme de formation et d’aide sur le recyclage et de compostage à Sambaa K’e;
  • Enlèvement de matières dangereuses et de ferraille des terres de la Première Nation des Dénés Yellowknives.
  • La Première Nation Tu Ka’a’gee réalise un projet de compostage en contenants et de recyclage qui empêche les déchets de se retrouver à la décharge de Kakisa et met en place un réseau de collaboration régionale sur les problèmes liés aux déchets.

2016-2017

  • Le hameau de Paulatuk a retiré les matières dangereuses de son site d’enfouissement pour les envoyer à des installations de recyclage.
  • Le hameau de Tuktoyaktuk et la Première Nation des Dénés Yellowknives ont recueilli et retiré les matières volumineuses et les pneus de leurs collectivités et sites d’enfouissement pour les recycler de manière responsable.
  • Le Northern Farm Training Institute de Hay River a construit un centre de compostage pour récupérer les déchets alimentaires, le papier et le carton dans la région. Ce centre comprend un site d’apprentissage et de formation où 50 Ténois pourront être formés chaque année pour mettre sur pied des programmes de compostage dans leur localité.
  • L’école Range Lake North de Yellowknife a déployé un programme de recyclage du carton et de compostage centralisé comportant d’importants volets sociaux et éducatifs.
  • Le Comité pour les personnes handicapées de Hay River a embauché et formé un jeune handicapé pour faire la collecte de papier et de déchets alimentaires auprès des entreprises de la région. Les matières ont été envoyées au Northern Farm Training Institute, puis transformées en compost pour la nourriture et la litière des animaux.
  • Habitat pour l’humanité a construit un magasin ReStore à côté du site d’enfouissement de déchets solides de Yellowknife afin de récupérer et de revendre des matériaux de construction et d’autres produits recyclables. Le magasin devrait ainsi détourner des centaines de tonnes de déchets du site d’enfouissement de la ville chaque année.
  • Grâce au programme de compostage et de réduction des déchets, le marché fermier de Yellowknife a réduit de 80 % les déchets produits à son marché estival hebdomadaire. Le programme a éliminé tous les contenants et les ustensiles à usage unique et encouragé le public à composter et à opter pour de la vaisselle réutilisable. Il comportait également un volet éducatif sur la réduction des déchets et le compostage.

2015-2016

  • La Food First Foundation a réduit la quantité de déchets issus des cuisines et des programmes alimentaires d’un bout à l’autre des TNO en fournissant des outils, des compétences et de la formation. Elle a pu ainsi diminuer le nombre d’emballages achetés, augmenter l’utilisation de vaisselle réutilisable et lancer des projets de compostage dans les écoles.
  • Habitat pour l’humanité a construit un magasin ReStore à côté du site d’enfouissement de déchets solides de Yellowknife afin de récupérer et de revendre des matériaux de construction et d’autres produits recyclables. Le magasin devrait ainsi détourner des centaines de tonnes de déchets du site d’enfouissement de la ville chaque année.
  • Les hameaux d’Aklavik et de Fort Providence et la collectivité à charte de Tsiigehtchic ont retiré les matières dangereuses et volumineuses de leurs sites d’enfouissement pour les envoyer à des installations de recyclage et d’élimination sécuritaire. Le hameau d’Aklavik a collecté 116 réfrigérateurs et congélateurs, 328 barils d’huile usagée et des déchets dangereux aux fins de réutilisation et de recyclage.
  • La Première Nation Ka’a’gee Tu, en collaboration avec Ecology North et l’Université Wilfrid-Laurier, a créé un programme de recyclage pour la collectivité de Kakisa, qui avait fait du recyclage une priorité.
  • L’école J. H. Sissons de Yellowknife a mis sur pied un programme de compostage centralisé comportant d’importants volets sociaux et éducatifs.
  • La Ville de Fort Smith a établi un plan de gestion et de réduction des déchets qui encadrera ses initiatives de réduction et de réacheminement des déchets.
  • La Première Nation des Dénés Yellowknives a bâti un centre de recyclage à N’dilo qui servira à recueillir les matières recyclables et à les envoyer aux installations de la Ville de Yellowknife.

2014-2015

  • L’administration communautaire de Behchokǫ̀ a ramassé et recyclé en toute sécurité 4 800 litres d’huile usagée qui se trouvait dans la cour du ministère des Travaux publics à Behchokǫ̀. Les résidents y ont laissé plus de 30 barils destinés au recyclage.
  • La Première Nation des Dénés Yellowknives a établi un centre de recyclage satellite et un point de collecte des déchets ménagers dangereux à Dettah. Les produits y sont ramassés, entreposés en lieu sûr et transportés aux sites de recyclage et d’élimination sécuritaires de la région.
  • La Ville de Yellowknife a utilisé une déchiqueteuse industrielle pour produire des agrégats à base de pneus, un matériau servant à construire des routes et des bretelles semi-permanentes. Ce projet a permis de déchiqueter 20 000 pneus.
  • Ecology North, en collaboration avec Choice North Poultry Barn, a lancé un projet de compostage de fientes de volaille à Hay River. En mélangeant des produits de papier avec des fientes de volaille, l’installation de compostage produira du compost écologique commercialisable et polyvalent.
  • Le Comité pour les personnes handicapées de Hay River a montré à ses clients comment transformer les vieux vêtements en fournitures de couture et d’artisanat pour les revendre à la foire automnale et aux marchés hivernaux de la région.
  • Canadian Parents for French a offert un atelier bilingue gratuit en juin 2014 pour aider les jeunes de Yellowknife à fabriquer des instruments de musique à partir de matériaux recyclés.
  • L’organisme Ordinateurs pour les écoles a remis en état des appareils électroniques usagés qui auraient été jetés parce qu’ils n’étaient pas admissibles aux programmes de recyclage des TNO. À partir de pièces de 1 000 appareils, le projet a permis de fabriquer 500 ordinateurs modernes et entièrement fonctionnels pour les écoles partout aux TNO.